Le jour où le budget a explosé

Jusqu’à mi-décembre 2020, mon but était de transposer mon 300mm Newton en Espagne et de réutiliser autant que possible de l’observatoire à la maison pour réduire le coût (monture, circuiterie, etc). Mais après mainte discussions, il est apparu une chose claire: un gros Newton aura de gros problèmes de collimation à cause des variations de température (de +35C l’été à -10C l’hiver). Et en remote, c’est problématique parce qu’il est impossible de refaire la collimation régulièrement. Je me suis donc réorienté vers un RC 355mm Omegon.

Ritchey-Chretien Omegon Pro RC 355/2845 Truss OTA

L’avantage du system Ritchey-Chretien est qu’il tiendra la collimation toute l’année. Il est aussi entièrement carbone, donc aura aussi une dilatation thermique négligeable.

Evidemment, ce changement de trajectoire a un coût additionnel: outre le coût du télescope lui-même, la camera que j’avais achetée pour le projet (une ZWO ASI183MM Pro avec RAF) n’est plus vraiment la bonne à cause de la taille des pixels. Il me faudra donc une camera différente.

Il me faudra aussi un certain nombre d’accessoires pas bon marché que je n’ai pas, de la collimation à la protection contre la lumière et la rosée, en passant par un réducteur de focale (je n’ai pas encore décidé si je l’utiliserai à 2840mm de focale ou 1900mm) et potentiellement un focuser plus industriel et précis.

En résumé: passage à la gamme supérieure et explosion inattendue du budget.

2 réponses sur “Le jour où le budget a explosé”

Les commentaires sont fermés.